A 4 c’est l’fun !

Lundi 13 août

Si M. et Mme sont à peu près calés à l’heure locale, M.T et Mme C eux sont levés tôt ce matin. Pas de temps à perdre ! Au programme de la journée Kayak et Spa ! Oui oui le fameux Spa !!! M. et Mme rêvaient d’y retourner, le prétexte était tout trouvé : il fallait le faire découvrir aux nouveaux hôtes fraichement arrivés ! Rien de tel pour digérer le jetlag !

Il fait un temps magnifique et la balade en Kayak se révèle très agréable. S’enfoncer dans les bras de plus en plus étroits de la rivière aux cerises est amusant et pas fatigant. Deux heures en pleine nature dont une petite partie dans le lac où nous avons découvert les Pontons, Pontoon boats, qui ressemblent à des petites barges aménagées comme un salon, que l’on voit partout (nous aurons d’ailleurs l’occasion d’en découvrir un de plus près en fin de séjour… à suivre donc !).

Retour au Spa, pour un après-midi entre bains à remous, rivière, saunas etc… Avec la petite « remontée de bretelles » des garçons qui parlaient sur la terrasse « silence » !!!

(Photos du site du Spa)

 

 

 

 

 

 

M. et Mme ne sont plus seuls

Retour à Montréal, les rozelais arrivent !

Une journée pour explorer un peu le downtown que nous n’avions pas eu le temps de visiter en 2016. Il fait très chaud et à part le Campus de Mc Gill qui est plutôt sympa et verdoyant, le reste ne nous a pas emballé. Il y a d’autres quartiers que nous préférons.

Après un moment bien sympa dans la maison d’échange d’Alexandra et François, nous filons à l’aéroport attendre nos petits français qui atterrissent en fin d’après-midi, et reprenons la route vers Magog au milieu d’un dédale de travaux et de détours (déviation en parlure du Québec) sans trop s’pogner les nerfs !

Nous voilà à 4  pour explorer l’Estrie !

A tantôt !

Dans et autour du campus McGill

Il fait bon vivre à Magog

Journée « récup », à la cool

Il fallait bien se remettre de cette rando ! Journée tranquille rue des Girolles, lecture, piscine, M. et Mme profitent !

Bonne petite balade tout de même l’après-midi au Marais de la rivière aux cerises. Très agréable promenade en partie sur des pontons et retour par le bord du lac. Au final presque 8 km malgré tout !!

 

A l’assaut du Mont Chauve

Première rando au Parc du Mont Orford

Ce matin, c’est parti, fini de glandouiller !

rqpotny4QYewsdrQ04rpbw

« Attache ta tuque Mme ! Mets donc tes bas ont part randonner ».  Nous voilà partis pour le Mont Orford. Passage par le Centre de services pour acheter notre pique-nique et récupérer la carte des sentiers de randonnées, et nous voilà partis pour le Mont Chauve !

Ouch !!!! La randonnée de 10 km et quelque est dite de difficulté « intermédiaire » ce qui d’après notre expérience aux USA est facile… Mais nous voilà embarqués dans une rando franchement sportive, et un peu « jeu de piste ». Après une montée bien fatigante il faut avouer que la vue valait l’effort !

Ce qui est étonnant c’est le nombre de personnes qui font cette rando en mode trail et donc en courant 😱 alors que nous nous trainons de rochers en racines, de montées en descentes en soufflant et souffrant… (et parfois même en jurant, hein Mme ??). Pas de regret c’était une magnifique ballade mais les derniers mètres étaient durs…

Crisse c’tait dur !! La preuve (c’est l’iPhone qui le dit !)

IMG_1906

Se lâcher lousse (*) !

M. et Mme se la coulent douce

Il faut avouer que le début des vacances, aussi génial qu’il ait été, n’était pas reposant, entre jetlag, trajets en voiture, nuits de camping écourtées par la faune locale etc… M. et Mme étaient bien heureux de poser les valises à Magog ! Au programme des premiers jours, repérage des lieux, magasinage, balades en vélo (une seule fois !!! Les côtes sont beaucoup trop dures ! Et je ne beurre pas épais, c’tait tannant !), et surtout se pogner le cul aussi après toutes les activités des premiers jours !

M. et Mme ont bien trippé la journée Spa !! Faute d’hydravion, nous avons dépensé le budget vol en cocooning de luxe !!! Une heure de massage et plusieurs heures dans un spa en pleine nature entre bains dans la rivière, sauna, hammam etc… Le Spa Nordic Station Un régal !!! Pas de photos du spa hélas, c’était interdit 😢

La maison et la piscine sont un véritable havre de paix, les girolles offertes par Martin nous ont régalés ! La cohabitation avec l’ami Biki (devenu très vite Bikounet) se passe très bien, nous commençons à bien comprendre son language !

 

Après un peu de repos, M. et Mme sont prêts à attaquer les premières randonnées !

(*) Faire ce que l’on veut en toute liberté

 

On the road to Magog

Mardi 7 août, en route pour notre maison d’échange

Longue longue journée de route depuis Tadoussac pour  récupérer la voiture de Brigitte et Richard à l’aéroport de Montréal et rouler ensuite vers les Cantons de l’Est et la ville de Magog.

Capture d’écran 2018-10-08 à 22.24.51.png

Le début du voyage, et le passage en traversier, s’est fait dans la brume hélas, plus loin,  la région de Charlevoix nous a donné envie de revenir explorer cette région une autre fois.

L’arrivée en Estrie nous a comblés, une belle région, de plus en plus vallonée et boisée au fur et à mesure de la route. Et enfin, au bout de la rue des Girolles, nous voilà arrivés chez Brigitte et Richard, dans une magnifique maison nichée dans une nature généreuse, où nous attend Biki, le roi de la maison, notre compagnon à 4 pattes pour les deux semaines à venir !

On se sent déjà bien ici !

NyPCH8sVTq6NsHnnMuyKpQ
Notre maison pour deux semaines

 

Sur l’eau et en l’air (ou presque)

Lundi 6 août (la suite, toujours au compte-gouttes)

Agenda bien rempli pour cette journée aux Grandes Bergeronnes ! Sortie en Kayak sur le Saint-Laurent, vol en hydravion, et sortie en zodiac !

Et la journée a démarré en fanfare avec un écureuil fou qui est entré dans la tente à 5h30  … Bon OK l’effet du décalage horaire est encore présent mais nous aurions aimé dormir un peu plus ! Sauf que, M. comme Mme sont plutôt néophytes dans le domaine du camping, et on laissé les victuailles du petit-déjeuner sur la table, et aucun emballages ne résiste à un écureuil affamé… Et un écureuil affamé à qui on supprime la nourriture devient un écureuil effronté et incontrôlable ! Bref notre petit-Déj fut un combat avec cette bestiole et l’occasion d’une bonne rigolade ! Quand on a terminé avec les moustiques ce sont les écureuils qui attaquent, et quand on va aux toilettes sèches de l’autre côté du chemin on partage le trajet avec des Gélinottes ! La vie sauvage !!!

Abandonnant notre ami l’écureuil a ses délires M. et Mme se sont équipés pour la sortie en kayak à la poursuite des baleines… Equipement sérieux ! Combinaison, gilet à la fois chaud et flottant, jupe, chaussons…. une fois engoncés dans notre élégante tenue nous avons mis a l’eau notre embarcation. Départ réussi, trois coup de pagaies plus tard, une belle averse nous tombe dessus, et ensuite le brouillard !!! Bref, notre sortie aux baleines s’est transformée en balade le long de la berge histoire de ne pas se perdre sur l’immensité du fleuve. Point de baleine, mais un bon moment avec notre guide très sympa.

Repas rapide et départ pour le Lac Long, nous allons survoler le fjord du Saguenay et le Parc marin en Hydravion !!! Petite sortie réservée depuis quelques semaines que M. et Mme attendent avec impatience !! Mais…. c’était sans compter l’organisation fantaisiste (mais néanmoins sympathique) de cette petite entreprise ! Impossible de retranscrire l’ambiance et les fous rires au bord du lac, devant l’avion sans pilote… mais pour ceux qui connaissent les caméras cachées de François l’Embrouille ; c’était ça !!! Au final pas de vol hélas, les cellules orageuses et l’humeur amoureuse du pilote en balade en chaloupe avec sa blonde ont eu raison de notre rêve de survol des baleines…

DSC00271

Bon, il restait une dernière carte pour les voir ces fameuses baleines : la sortie en Zodiac avec nos amis échangeurs. Rendez-vous était pris aux Escoumins en fin d’après-midi. Des petits bateaux rapides pour 12 personnes maximum, parfait pour notre groupe. Une nouvelle fois engoncés dans des tenues très chaudes (il fait très froid au milieu du fleuve, l’eau est à 4°) nous voilà filant sur l’eau rejoindre l’endroit où nous avons rendez-vous avec les différents cétacés à l’embouchure du Fjord. Et là, enfin !!!! Les baleines !!! Rencontre magique ! L’une des baleines à bosse nous a même offert un saut extraordinaire ! Vus 2 baleines à bosse et un rorqual commun. Quelle sortie !

Tout ceci méritait bien un nouvel apéro tous ensemble devant le fleuve, au camping. Et ensuite de nouveau un diner mitonné à la lueur des iPhones !

Baleines et Rorquals, nous voilà

Dimanche 7 août ( la suite du voyage, en décalé, et au compte-gouttes !)

Après une matinée à la hauteur, ou plutôt en hauteur nous avons pris la longue route vers Tadoussac. Nous avons rendez-vous avec les baleines, mais aussi avec trois autres familles d’échangeurs (pas échangistes, hein 😜?)  aux Grandes Bergeronnes à quelques kilomètres de Tadoussac, au bord du Saint-laurent, face au « garde manger » estival des baleines et autres cétacés.

Mais tout d’abord un petit retour en arrière, ou plus exactement une rapide montée au 28ème étage de l’Hôtel Le Concorde au Ciel ! Bistrot-Bar Tournant dans le centre ville de Québec. Jacques et Ginette ont eu l’idée géniale de réserver un Brunch tournant ! Le principe : on se régale tout en profitant d’une vue 360° sur la ville de Québec. Le tour s’effectue en 1heure15  et la vue est réellement époustouflante ! Le brunch est bon et l’accueil souriant. Une très belle expérience !

 

De retour de notre « survol » de la ville et après avoir eu quelques autres aperçus sur des quartiers non encore découverts, nous avons pris la route pour Tadoussac, via Chicoutimi (ou Saguenay) via les étendues quasi désertes du Parc de la Jacques Cartier et de la Réserve Faunique des Laurentides. Pas grand chose à part quelques voitures… Mais une nature sauvage comme on l’aime !

 

Après une étape magasinage, à Chicoutimi, car Mme a juste oublié que pour camper il fallait tout de même prévoir des serviettes de toilette…., et un  plein d’essence compliqué (rien d’indiqué pour le carburant à mettre dans cette jolie voiture de location… Mme qui s’énerve à ne pas trouver les infos, et au final un plein d’essence avec léger doute !), nous avons roulé le long du fjord du Saguenay (sans le voir hélas) jusqu’à Tadoussac, puis les Grandes Bergeronnes pour nous poser enfin au Camping Mer et Monde dans notre Prêt à Camper emplacement 52 avec vue sur l’Anse à la cave, petite annexe du Saint Laurent ! Mais où sont les baleines ??? Pas dans l’Anse hélas, mais devant les emplacements de nos amis « trocmaisonistes » oui ! Ils en ont déjà vu les veinards ! Il est l’heure de l’apéro devant le Saint-Laurent, et l’heure de rencontrer « dans la vraie vie » ceux avec qui nous avions rendez-vous ici : Alexandra et François avec les enfants, Sylvie et Huang, Geneviève et André et leurs deux petits enfants. L’avantage d’avoir déjà tant papoté sur messenger c’est que l’on a l’impression de déja se connaître ! Belle rencontre, belle soirée  ! L’échange de maison c’est top même sans échanger !

 

 

L’apéro nous ayant menés à la nuit bien tombée, nous voilà de retour dans notre tente à préparer notre diner à la lumière de la lampe fournie et de nos iPhones… luttant contre les maringouins très agressifs, ou particulièrement friands  de sang français… ! M. et Mme font du camping, épisode 2 ! (*) Au final diner bien sympa dans la nature, et un bon petit feu allumé par M. pour terminer la soirée. Il est l’heure de rentrer se coucher sous la toile, les baleines nous attendent à l’aube demain !

(*) l’épisode 1 c’était à Yellowstone en 2017

 

Québec city.

M. et Mme retrouvent Ginette et Jacques

Samedi 4 août

Après notre courte nuit à Montréal nous voilà sur la route pour rejoindre Ginette et Jacques qui vivent à Québec City. Amis échangeurs qui sont venus passer une soirée et une nuit à la maison en septembre dernier, ils nous ont invités à venir à notre tour passer un moment chez eux. Quel accueil ! Quel plaisir de les revoir pour moi et de les connaitre enfin pour M. Au programme de la journée après un délicieux diner, un diner pas un diner, c’est à dire un déjeuner pour nous, sachant que le déjeuner est le petit déjeuner que le diner est le déjeuner et que le diner est un souper pour finir ! Vous avez bien suivi ? Bref après un délicieux diner de midi nous sommes allés découvrir la très belle ville de Québec guidés par nos hôtes, au milieu des fêtes de la Nouvelle France qui célèbrent l’histoire des premiers arrivants européens en Amérique. M. (et Mme) ont énormément apprécié le charme de cette jolie ville, même le gros orage et les trombes d’eau sur l’esplanade du château de Frontenac n’ont pas refroidit notre enthousiasme. Les ruelles du vieux Québec, le bord du Saint-Laurent et son restaurant pieds dans la piscine, le Café du monde, l’expo Plein Art, que de découvertes ! Quant au jetlag, il nous a juste rattrapé en fin de soirée quand la fatigue commençait à transformer l’accent québécois en une langue de moins en moins compréhensible, il était temps d’aller se coucher !

Québec, enfin !!! (Jour 1)

Capture d_écran 2018-08-10 à 01.25.14

Nous y voilà !!! Après un début d’année 2018 quelque peu chaotique…. et une rentrée qui s’annonce… Bien en fait je ne saurais pas vraiment la qualifier cette rentrée…. Angoissante ? Perturbante ? On peut aussi choisir la version optimiste et se dire que ce sera l’épreuve à passer qui signera le début du mieux ! Oui je sais pour certains ce que je dis ne dois pas sembler très clair ! Quoiqu’il en soit, nous sommes au Québec, notre échange a pu avoir lieu !

Départ pour Montréal au milieu de la canicule française vendredi dernier. Vol correct, retard correct mais si j’ai cru fondre dans le car en attente sur le tarmac, formalités d’immigration ultra rapide (merci le bon plan de l’application FrontièreCan !) et attente interminable aux bagages puis pour récupérer la voiture de location. Au final bonne surprise on a un modèle plus chouette que la Ford Escape, nous voilà au volant d’une magnifique Jeep Cherokee intérieur cuir ! Par contre le GPS portable fourni par le loueur est une vrai merde qui ne sais même pas sortir de la zone de l’aéroport ! Et c’est parti pour les datas à l’étranger sur mon iPhone pour palier à sa nullité ! On ne va pas se plaindre dans la file d’attente se trouvaient deux familles dont dans les deux cas certains membres, femme, enfants… n’avaient pas pu monter dans l’avion pour des AVE pas en règle…. Une femme avec ses filles et sans son mari resté à Paris mais avec un vol prévu le lendemain, et un homme avec son fils, mais sa femme et les autres enfants bloqués à Paris AVE refaites mais sans vol….. Bref ! Les vacances commençaient mal….

Diner vite fait en terrasse et petite nuit dans un AirBnb plutôt sympa à Longueuil.

Fin du Jour 1 de notre périple 2018.