Camper à Yellowstone ✔️

J’en connais qui nous ont traité de fous ! Qui voulaient qu’on fasse notre testament avant de partir !! Tout ça pour une nuit au Madison Campground dans le parc de Yellowstone. Il faut avouer que j’avais mis un peu la pression en publiant sur le whasapp familiale une photo que je trouvais amusante….

madison-campground-1024x768

Bref, j’ai réservé notre emplacement très longtemps à l’avance, Jim et Jean nous ont trouvé le matériel nécessaire que nous avons complété de fauteuils, canne à pêche et saucisses !

Nous voilà donc partis tous les trois, de bon matin, pour passer la journée dans le parc, montrer à Gilles ce que nous avions déjà vu lors de la première semaine et commencer à découvrir ce que nous n’avions pas encore exploré. Pour le Old Faithfull nous avons fait la rando grimpette pour le voir d’en-haut et pas au milieu de la foule et des obsédés du selfie façon disneyland. Bonne idée, sauf que ma cheville s’est coincée… et que la descente a été longue et difficile. Après avoir vu un nombre incroyable de geysers, de marmites bouillonnantes, ce flaques pleine de bulles et autres phénomènes géologiques impressionnants, nous sommes arrivés à notre camping !

Nous avons acheté du bois pour notre feu de camps/BBQ, et nous avons monté notre tente…. une première fois à l’envers… Oui oui … et une seconde fois de manière satisfaisante même si je ne suis pas certaine que c’était exactement comme dans le salon !

Jef a enfin pu s’essayer à la pêche à la mouche dans la mythique Madison River, pendant que je bouquinais tranquillement au bord de cette même rivière attendant les bisons annoncés dans le guide du routard,  en savourant le décalage horaire qui me permettait de profiter 8 heures de plus de des 54 ans et que Gilles profitait de l’eau plus chaude grace aux sources chaudes pour descendre les petits rapides à la nage ! 0 truite, 0 ours, 0 bisons plus tard, nous sommes retournés nous occuper de la soirée ! Le feu fut allumé de main de maître par Gilles, la bière était bien fraiche, et les saucisses ont fini par cuire ! Soirée parfaite !

Je me suis couchée prête à grelotter et à trembler en entendant les bruits d’animaux tout autour de la tente 😱, au final j’ai eu beaucoup trop chaud ! et je n’ai entendu que les voitures sur la route pas très loin du camping !! L’aventure n’était pas au rendez-vous !!!

A 6h30 debout ! Petite toilette vite faite (pas de douche dans ce campground), et gros petit déjeuner à West Yellowstone avant d’attaquer notre seconde journée dans le parc. Ah oui, des biches tout de même à la sortie du camping !

Nous avons ralenti un peu sur les geysers et autres car il y en a vraiment beaucoup, et avons adoré notre passage dans la Lamar Valley, haut lieu d’observation des animaux sauvages. Nous avons dégusté nos lunch boxes assis face à une plaine ou paissaient tranquillement des hordes de bisons, au bord de la rivière. Un vrai bonheur. Des Pronhorns étaient là aussi, pas loin de nous.

Retour vers Jackson en passant par le Canyon de Yellowstone, grandiose !! et Hayden Valley où hélas les bisons n’étaient pas visibles. Encore quelques mud pots à la douce odeur de souffre, et nous avons fait la route pour rentrer chez nous.

J’avais prévu d’aller apprendre à danser les danses cowboys au Million $ Cowboy, mais hélas (ouf pour les garçons je crois), il était trop tard !

 

2 commentaires sur “Camper à Yellowstone ✔️

  1. Ping : Back home, voler, courir, voler… | Au moulin ou ailleurs

  2. Ping : Baleines et Rorquals, nous voilà – Au moulin ou ailleurs

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :