Au hasard de deux petits mots

De retour d’une petite virée « en Suède » pour quelques petits trucs de déco, je suis tombée par hasard sur une émission de radio dont l’invité était Patrick Sébastien. Le moins que l’on puisse dire c’est que je ne suis pas une inconditionnelle du personnage. L’homme je La-vengeance-au-service-du-bien-etre_width1024ne le connais pas, quoique… un peu plus depuis cette 1/2 heure radiophonique entre Calvados et Manche. Prête à changer de station, deux mots m’ont interpellée dans le discours de P. Sébastien : Vengeance et Revanche. Il a expliqué de manière très simple, simpliste pourront dire ses détracteurs, dont je ne suis plus pas, la différence entre les ces deux volontés : se venger ou prendre sa revanche et leur impact sur notre état d’esprit, notre quotidien, notre santé . Ses mots ont trouvé une résonance très personnelle dans mon esprit. Vaincre la souffrance par la vengeance ou par la revanche ? Ces trois dernières années, bientôt 4 je crois, étrangement je ne compte plus, n’ont été que désir de vengeance, haine enfouie mais omniprésente, envers ceux qui ont bouleversé nos vies en bouleversant la vie professionnelle de celui qui ne le méritait vraiment pas ! Une trahison dans tout ce qu’elle peut avoir de violent et d’incompréhensible. Le bilan de tout ceci : Un bon gros trou d’air en début d’été, un petit tour à l’hôpital, un peu de chimie, les rencontres d’une sophrologue géniale, d’une psy adorable, d’une masseuse magique et pour finir après un magnifique voyage bien loin de tout cela je suis sortie du trou, j’ai réussi à rejeter de ma vie ce noyau de haine envahissant et destructeur. Voilà, en quelques mots pourquoi les mots vengeance et revanche me parlent. Effectivement, je suis d’accord « la vengeance c’est faire du mal à celui (ceux) qui t’a (ont) fait du mal, la revanche c’est se servir du mal qu’on t’a fait pour te faire du bien ». Des mois et des mois à me faire du mal au final, alors que les deux seuls que j’aurais aimé atteindre l’ignoraient bien entendu. La vengeance est stérile et inutile, le désir de vengeance ne donne rien, que de la souffrance supplémentaire, une sale boule au ventre. La revanche elle vient toute seule il suffit que nos valeurs de vie soient solides, honnêtes, humaines. C’est une victoire contre soi de savoir ne plus courir après une hypothétique vengeance. Ceux qui ont n’ont pas ces valeurs courent à leur perte. La revanche elle est là, juste savoir continuer à empiler, envers et contre tout toutes les petites couches qui fabriquent le bonheur. Prendre du recul, quand enfin on le peut !!! Vivre apaisés et sereins !

C’est amusant : prendre au vol une émission de radio que l’on n’écoute jamais, et tomber sur quelqu’un qui en 30 mn met des mots, simples, sur son propre ressenti, son propre vécu. Bref c’était la pensée du jour de Mme !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :