Back home

Quand il est l’heure de rentrer…

M. et Mme prennent leur avion ce matin à Bergen pour Oslo, puis de Oslo à Paris, pendant que M. et Mme Bis s’envolent vers Paris via Amsterdam.

Le soleil et le ciel bleu sont au rendez-vous ce matin et le décollage est un vrai plaisir pour les yeux ! Survol des fjords et des hauts Plateaux de l’Hardangervidda NP avec ses glaciers. Vu d’en haut ce paysage est réellement grandiose. Il est amusant après de repérer sur une carte ce que nous avons photographié.

Vols sans problème, une 50aine de minutes de retard pour notre premier vol, mais aucun souci de correspondance, pas de course folle dans les couloirs de l’aéroport comme à Philly en 2017, et des infos très régulière sur l’application de la compagnie sur mon téléphone. Nous avons volé sur Norwegian pour nos trois vols et nous sommes très satisfaits. Avoir l’application sur son téléphone, quelle que soit la compagnie est réellement un plus (billets, cartes d’embarquement, infos vols etc…). Les avions sont propres, le personnel agréable, plutôt jeune, et il y a de la place pour les jambes, même si pour 2 heures de vol ce n’est pas super important.

A Bergen et Oslo, l’enregistrement est entièrement automatique : Vous imprimez vos étiquettes bagages, vos cartes d’embarquement si vous voulez une version papier, et ensuite vous déposez vos valises soute sur un tapis vous scannez l’étiquette et hop votre valise s’en va toute seule. Sauf quand la balance a des vapeurs et qu’elle refuse la valise ! Un petit tour au guichet classique et une nouvelle balance (qui faisait le yoyo entre 19 et 21 kg !!) avec un employé bien cool qui s’en fiche un peu que vous dépassiez ou pas d’ailleurs les 20 kg). Pas d’attente du tout, tout est fluide. A Paris et dans mes précédents voyages j’avais juste imprimé les étiquettes, il fallait passer par la case « humaine » de la dépose bagages. En tout cas, nos valises étaient au rendez-vous à Oslo et à Paris.

Waiting…

Pour les achats de souvenirs, il y a tout ce qu’il faut à l’aéroport d’Oslo en zone internationale (pas trop à Bergen, mais nous étions dans la zone des vols domestiques), il y avait des peaux de rennes un peu moins cher qu’à Oslo et Bergen !!!! Mais non !!!! Je n’en ai pas achetées !

Arrivés à Paris, il est 20h30, il fait 38°C, M. et Mme filent à leur hôtel favori le Citizen M, à 5mn de marche de Roissy Pôle. Petite soirée climatisée, cocktail pour Mme, verre de vin blanc pour M. et une délicieuse planche de charcuterie et fromages pour nos papilles de françaises un peu en souffrance pendant ces trois semaines !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :