De fjords en iles

Après s’être enfoncés dans le bout du bout d’un fjord, Mrs et Mmes partent à la découverte d’un des derniers petit bout de terre avant la pleine mer

Ce matin, sans vouloir me répéter, mais difficile de l’éviter, le plafond est (très) bas… Après avoir hésité avec un AR en bateau vers le Hardangerfhord vers Rosendal nous avons opté pour prendre la voiture et le ferry pour rejoindre la petite ile de Fedje, balade conseillée par notre hôte. De petites routes en petites routes, de tours en détours, nous voilà à Fosnøyna, au départ du Ferry. Tout petit port sur une petite bande de terre tout au bout d’un dédale d’eau et de terre. Le ferry est surdimensionné par rapport au lieu ! En 30mn, le temps d’avaler un café de faire quelques photos et nous voilà débarqués sur l’ile de Fedje.

C’est parti pour la visite de l’ile en commençant comme souvent par l’église et le cimetière. C’est devenu un réflexe d’aller voir les cimetières et rares sont ceux qui nous ont déçus !

Ensuite, direction le phare d’Hellisøy, avec les inévitables arrêts photos, l’ile s’y prête !

Arrivés au sud de l’ile nous découvrons le phare, et découvrons aussi qu’il est sur une ile et donc inaccessible ! Tant pis nous le photographions de loin et observons la personne qui quitte l’ile en bateau et se dirige vers l’endroit où nous nous trouvons. Il s’agit en fait d’un jeune homme « gardien » du phare pendant ses vacances et installé sur l’ile avec sa femme et sa petite fille de 2 ans. Il est informaticien à Bergen et guide du phare pendant ses congés. Il nous propose la visite du phare et nous embarque dans son petit bateau. Bonne surprise. Nous aurions pu acheter les billets au port mais tout étant écrit en Norvégien on ne risquait pas d’être informés de cette possibilité.

Nous rencontrons sa famille et montons en haut du phare pour arpenter la plateforme à claire-voie, petit (grand) exercice de self control pour Mme qui n’est pas la pro de ce genre d’acrobatie. La vue est superbe et la visite très intéressante grace à notre guide. Le phare est en fonte, c’est le second plus vieux phare en fonte de Norvège. La lumière se situe à 46 m de hauteur. C’est le première phare que l’on voit en arrivant de Bergen à la sortie du Hjeltefjord.

Nous sommes sympathiquement accueillis pour visiter la maison de l’ancien gardien du phare (il est automatisé depuis 1992) qui se loue pour des vacances originales ! Petit café et bon petits gateaux dans une maison charmante et retour vers notre voiture sur le petit bateau. C’était inattendu comme visite et vraiment top !

Retour vers le port où après hésitation entre les deux restaurants nous optons pour le Landsbykafeen (ceci dit le choix était facile, le second étant fermé…). Jolie maison à la déco chinée et cosy. Whale’s Stew pour certains et burger pour celle qui ne veut pas manger les gentilles baleines… (Bon, oui je le dis, c’est moi !! Dit celle qui mange du boeuf et serait prête à rapporter une peau de Renne…)

Retour à notre visite autour de l’ile, jolis paysages, moutons, le temps reste gris, mais comme dit précédemment « les Normands ….. « 

Retour en Ferry, pas d’embouteillage pour monter à bord !

Nous, c’est la blanche !

Retour at home pour notre dernière soirée à Ostereidet, avec quelques surprises sur l’itinéraire, est-ce Mme, ou est-ce le GPS… Les tours et détours sont parfois inquiétants !!

Demain direction Bergen, dernière journée en Norvège !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :