On the road

Journée plus grise aujourd’hui mais rien de grave, la palettes des gris ici est immense !

Vue du lit

Première étape Kvaløyvågen. La route longe l’eau et même si les endroits pour s’arrêter sont rares nous arrivons à faire quelques étapes photos.

Nous découvrons les constructions en bois destinées aux séchages des têtes de morues (à priori pour l’export en Afrique…). C’est typique, mais ça… pue !

Tout au bout du bout du bout nous arrivons au bout de la route dans un village où la pêche est l’activité principale. Nous arrivons d’ailleurs en même temps que deux bateaux qui débarquent sur le quai de bonnes quantités de morues. Tout est rapidement traité et les caisses de polystyrène attendent sur le quai leur expédition plus ou moins lointaine.

Impossible de continuer la découverte car les raquettes sont indispensables. Si nous avons pensé à nous munir de pelles en cas de congères, nous n’avons pas pensé aux raquettes pour aller plus loin quand la route s’arrête.

Retour sur nos pas, petit vol pour mon drone, toujours en mode débutante option boulette(*) et nous prenons ensuite la direction de Skulfjord encore un bout du bout du bout…

Grace à Christine et son oeil affuté d’exploratrice du grand nord, nous avons eu la chance de voir des rennes (sauvages pas dans un enclos) ! Et toujours grâce à elle nous avons aperçu un moose ! Comme l’a souligné Jef, mardi déjà, lors de la sortie en dogsledding, nous avions décelé une potentielle ascendance Sami à voir sa dextérité « au volant » du traineau.

Il ne fait pas très chaud ! Mais nous sommes équipés !

Il n’y a pas de mauvais temps, il n’y a que de mauvais vêtements disent les norvégiens

Après un rapide déjeuner à la maison, nous prenons la direction Est, de l’autre côté de Tromsø en allant vers Breivikeidet, tout au bout d’une large vallée, magnifique parait-il, mais dont nous ne voyons rien car il neige vraiment fort ! Au bout, un quai… et un ferry dans la froidure. Joli mais frigorifiant !

Retour par le centre de Tromsø, le temps de quelques photos, et d’une petite bière locale en bonne compagnie.

Voilà encore une journée bien remplie qui se termine au coin du poêle, entre aquarelle pour les dames et travail des photos pour les messieurs sans oublier le diner et le gros gateau très très crémeux !)

(*) le mode boulette c’est pour celle qui stresse dès qu’elle ne voit plus son jouet volant et qui n’ose pas le faire monter très haut, qui oublie de cliquer sur filmer… Et qui oublie de mettre une carte mémoire quand enfin le vol est parfait !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :