De fjords en iles

Après s’être enfoncés dans le bout du bout d’un fjord, Mrs et Mmes partent à la découverte d’un des derniers petit bout de terre avant la pleine mer

Ce matin, sans vouloir me répéter, mais difficile de l’éviter, le plafond est (très) bas… Après avoir hésité avec un AR en bateau vers le Hardangerfhord vers Rosendal nous avons opté pour prendre la voiture et le ferry pour rejoindre la petite ile de Fedje, balade conseillée par notre hôte. De petites routes en petites routes, de tours en détours, nous voilà à Fosnøyna, au départ du Ferry. Tout petit port sur une petite bande de terre tout au bout d’un dédale d’eau et de terre. Le ferry est surdimensionné par rapport au lieu ! En 30mn, le temps d’avaler un café de faire quelques photos et nous voilà débarqués sur l’ile de Fedje.

C’est parti pour la visite de l’ile en commençant comme souvent par l’église et le cimetière. C’est devenu un réflexe d’aller voir les cimetières et rares sont ceux qui nous ont déçus !

Lire plus

Le mauvais temps n’abat pas le normand

« Il n’y a pas de mauvais temps, il n’y a que de mauvais vêtements » Proverbe Nørvégien 😉

La mauvaise météo était annoncée, pas d’erreur ! Le plafond est bas (dixit M. météo 😉) le haut des montagnes a du mal à s’extirper des nuages… Qu’importe ! Le mauvais temps n’abat pas le normand ! Suivant les conseils de notre hôte AirBnb nous mettons le cap sur Modalen et le village de Mo tout au bout du bout du fjord.

L’endroit est très beau. Il est dommage que la route pour y accéder soit une succession de tunnels qui nous prive du paysage. Même si le gris est de mise aujourd’hui (sauf le mobilier de la terrasse du restaurant au bord de l’eau) l’endroit est superbe.

Quelques courses alimentaires sont faites à la supérette du village pour notre diner de ce soir « à la maison ». Si le sourire est là, l’accueil est franchement froid. Pour être en harmonie avec la météo ? Pas grave… il ne doit pas y avoir souvent de français ici peut-être…

Même accueil au resto, et de toute façon il n’ouvre que dans une heure, et comme il est le seul à 1heure de route minimum à la ronde, nous partons patienter, sous la pluie, sur la jolie plage du village.

Il est enfin l’heure de déjeuner. Si l’accueil est toujours aussi congelé, la jeune serveuse originaire d’Oslo est très gentille et attentionnée. Les plats chauds (poulets grillés, fish and chips) sont bons et nous réchauffent ! Lire plus