Journiversaire de confinement

10 jours depuis le confinement officiel ! , + 3 de self isolating mais tenons nous en aux chiffres officiels.

Impression mitigée… Euh très mitigée même ! On peut arrêter l’expérience ? Non ? Ok…

Je rentre de mon mini footing des jours sans gym. Incroyable même bancale comme je suis j’y trouve du plaisir, comme quoi l’enfermement peut rendre folle.

Bilan de tout ces jours, Alix dit qu’on va s’y faire, Jef trouve qu’après un an de chimio c’est « pas pire », et moi je fais avec ! Comme tout le monde !

Bilan en photos c’est plus rigolo

Confinement Jour 11

Jour 11, car nous avons pris un peu d’avance en nous auto-confinant dès le dimanche 15 mars, on n’est jamais trop prudents… Je pensais faire un carnet de voyage dès le premier jour, mais ça bloquait… Rien à dire…

Ha ha ha, au début ça parait simple.. « on a de la chance, on a une grande maison, un grand jardin », et puis « on a plein de trucs à faire dans la maison », et puis « on va travailler dans le jardin, il fait beau » et puis « pensons à ceux qui sont enfermés dans des petits appartements avec des enfants », et puis… bah et puis… Rien, en fait on s’emm….

Les trucs à faire ne se font pas vraiment, entre l’espèce d’excitation maladive au début pour tout organiser et le coup de blues du 10ème jour (connu des sous mariniers d’après mon Ouest France de ce matin), il ne s’est pas passé grand chose… J’ai l’impression d’avoir surtout tourné en rond ! Impossible de me concentrer ! De réseau social en boite mail et vice et versa… Bouger pour ne pas penser… Cliquer pour ne surtout pas penser. Un truc comme ça diraient les psy, j’imagine ! Je commence un truc, j’arrête, je commence un autre truc, j’arrête… Bon ça c’était surtout jusqu’au jour 9 (pour le syndrome du 10ème jour des sous-mariniers j’avais un poil d’avance). Jour 9, blackout, marre de ce truc pas drôle, le parpaing d’angoisse qui te tombe sur la poitrine dès que tu ouvres les yeux BIM ! Donc on referme les yeux, plus on dort moins on a d’heures à vivre éveillé. Incroyable j’ai un bon sommeil depuis la Norvège (merci la Norvège). Jour 9, on expérimente l’anniversaire confiné avec la vedette du jour confinée avec nous, et les autres dans l’écran du téléphone, le moral remonte aussi vite que les bulles de champagne dans nos flutes ! Jour 10 on expérimente l’anniversaire confiné avec la vedette du jour dans l’écran du téléphone… On ne se lasse pas et les bulles continuent à remonter dans les flutes !

Jour 11, aujourd’hui donc, à priori pas de bulles ce soir (quoique la bière fait des bulles dans la mousse non ?) et j’ai fait des trucs !! Oui oui !!!

Liste ( roulements de tambours)

Repassage ✅ (en regardant la chaine voyages !) – Débroussailleuse ✅ (j’ai du mal à taper sur le clavier mes bras sont morts) – Bruler le tas de bois dans l’enclos des poules ✅ (merci Jef pour ton aide précieuse) – Redonner vie à mon blog ✅ (et me défouler en écrivant mes maux) – Faire un poulet vallée d’auge ✅ – Commander ma viande en ligne ✅ (et aller la chercher demain avec des gants et une écharpe sur la figure..) – Commander la mercerie nécessaire à la réalisation de masques en tissus pour qui en aura besoin ✅ Commander n’importe quoi sur Amazon ✅ (des bouquins pour mes futures oeuvre en dessin et aquarelle. Tu en es où Christine D en aquarelle ? Laver les boites de conserves et les paquets de nouilles rapportés du Drive après les avoir confiné 24 heures dans la dépendance pour décourager le virus ✅ (si on m’avait dit qu’un jour je laverais mes courses alimentaires…. 👻)

Il me reste :

Téléphoner à quelqu’un ❌ (j’appelle chaque jour quelqu’un que je n’appelle jamais d’habitude, ce qui est un exploit car je ne téléphone pas souvent 😟) – Passer l’aspirateur en bas ❌ (on verra demain procrastination et confinement ça va bien ensemble je trouve) – Préparer le diner ❌ (ça j’ai encore un peu de temps) etc… etc… Il faut bien en garder pour plus tard !

Sinon, il y a vraiment beaucoup de contraintes à vivre cette expérience. MAIS !!! Il y a aussi quelques bonnes choses !!

Je fais de la gym un jour sur deux avec ma fille ! (Quand il fait beau, c’est sur la terrasse au dessus de l’eau), et j’ai des courbatures non inquiétantes qui me permettent d’être fière de mon activité physique, je reprends des tous petits footings de mémé arthrosique mais c’est agréable (400m, il ne faut pas exagérer la cheville est susceptible), Je mets les chaussettes que je veux, même les plus moches. On déjeune dehors, on prend l’apéro tous les trois chaque soir, on rigole bien sur le Whasapp familial, et sur Facebook aussi d’ailleurs, je n’écoute plus la radio, je ne regarde plus un seul JT, je profite des films de Canal, j’écoute de la musique, je fais de l’Origami, j’ai le temps de prendre des grands bains avec le plateau spécial baignoire pour poser bouquin, bougie et verre de vin, je parle aux chats, je parle aux poules, je lis le journal en sélectionnant les infos que je suis capable de digérer selon l’humeur, j’ai rangé un placard (les autres dès qu’il fera moins beau, c’est promis). Je vais savoir si j’ai des cheveux blancs car plus de gloss chez le coiffeur… Bref, le syndrome du jour 10 est passé, je peux rester dans le sous-marin, la vie continue, on croise les doigts, on pense à tous nos amis, familles etc… on se protège, on se confine (mais honnêtement c’est vraiment ch****, non ?)

Jef sera à la retraite à la fin du mois, on devait « bouger » pour en profiter, on va bouger… dans le jardin !!